Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Retour sur la publication de la Loi Taquet le 7 février 2022

En 2022, le collectif CauseMajeur saluait la promulgation de la loi du 7 février relative à la protection des enfants, dite « loi #Taquet » avec plusieurs avancées importantes dans le domaine de l’accompagnement des #jeunes #majeur·e·s. : elle prévoit un certain nombre de mesures destinées à améliorer la situation et la sécurité des enfants protégés par l’Aide sociale à l’enfance (ASE) et notamment l’accompagnement de ces enfants jusqu’à 21 ans. D’autres dispositions visent à améliorer les conditions de travail des assistants familiaux et à mieux piloter la politique de prévention et de protection de l’enfance.
Cependant le collectif dénonçait déjà ses insuffisances. Le collectif CauseMajeur estime que cette loi nécessite d’être corrigée et renforcée, mais aussi financée et mieux connue des professionnel·le·s de l’enfance.

Un an après, les craintes de non-effectivité de la loi et de disparités territoriales se confirment : les départements déjà engagés sur ces questions restent bons élèves, certains font certes évoluer leurs pratiques dans le bon sens mais d’autres ne semblent toujours pas opérer de changements.

Pour le collectif Cause Majeur, la question de l’accompagnement des jeunes majeur·e·s n’est donc pas encore résolue.

Le collectif, dont la Fondation La Vie au Grand Air I Priorité Enfance est membre, demande au gouvernement et au parlement la transformation de l’accompagnement des jeunes majeur·e·s en #droit opposable et que tout.e jeune en situation de vulnérabilité puisse être accompagné·e jusqu’à son inclusion pleine et entière dans sa vie d’adulte.

Partagez