Notre histoire

Notre histoire

Acteur national de la protection de l’enfance depuis 1927, la fondation La Vie au Grand Air I Priorité Enfance vient en aide à des enfants et des parents confrontés à des difficultés familiales. Dans le respect de l’autorité parentale et en lien avec les services publics, elle les aide à restaurer ce que la vie a pu abîmer.

Au sein de l’un de ses 28 établissements, la Fondation reçoit, protège et accompagne plus de 3600 enfants, adolescents et leurs familles en leur donnant des appuis et des repères pour se construire et aller de l’avant.

Créée en 1927, la Fondation a aujourd’hui 95 ans. En 2021, ses 1.200 professionnels ont accompagné plus de 3.600 enfants, adolescents et leurs familles : 28 établissements et 62 solutions d’accompagnement permettent à la Fondation d’accomplir sa mission sur 15 départements. 

Nous intervenons dans le cadre des valeurs que nous portons : le respect de soi et de l’autre, la solidarité et l’humanité. Notre objectif ? Permettre aux enfants que nous accompagnons de devenir des adultes en mesure de réaliser des choix responsables dans le respect d’eux-mêmes et des autres.

Création de « La Vie au Grand Air pour l’enfance malheureuse » par Madame Victor Boucher, soutenue par des personnalités du monde du spectacle. Il s’agit d’offrir des séjours à la campagne à des enfants anémiés par les privations ou la maladie, ou encore de soustraire des enfants « à leurs mauvaises fréquentations des villes » pour « le grand air » de la campagne.

1927

L’association est reconnue d’utilité publique ce qui lui permet de recevoir des dons et des legs.

1931

Une première maison d’enfants est ouverte. Il ne s’agit plus de simples séjours à la campagne mais d’un accueil permanent.

1935

À partir de 1945, l’association ouvre des maisons d’enfants, des centres d’accueil éducatifs et scolaires, professionnels ou de placements familiaux prenant en charge des enfants laissés pour compte.

1939-1945

À compter des années 60, l’association se professionnalise. Chaque salarié a désormais une formation et une qualification en accord avec la fonction qu’il occupe. La Fondation signe sa première convention de mission de service public avec le département de Seine-et-Oise et associe financement privé et public.

1960+

Les années 80 marquent de nouvelles orientations : une action sociale précoce, une continuité dans la prise en charge, une pluridisciplinarité des actions. En 1982, l’Association change de statut : elle devient une Fondation reconnue d’utilité publique. Soucieuse d’associer les parents à l’éducation des enfants qui lui sont confiés, la Fondation supprime en 1989 « pour l’enfance » de son nom pour s’intituler Fondation La Vie au Grand Air.

1980+

Depuis 2009, la Fondation poursuit son développement. De nouveaux projets voient le jour, permettant de diversifier et d’améliorer la pertinence de l’accompagnement proposé aux jeunes et à leurs familles : les maisons d’enfants sont complétées par de nombreux services d’accueil en milieu ouvert. Une attention particulière est portée à la prise en charge d’adolescents présentant des troubles du comportement avec l’ouverture d’établissements spécialisés (habilités ASE et ARS).

2009+

Depuis 2009, la Fondation poursuit son développement. De nouveaux projets voient le jour, permettant de diversifier et d’améliorer la pertinence de l’accompagnement proposé aux jeunes et à leurs familles : les maisons d’enfants sont complétées par de nombreux services d’accueil en milieu ouvert. Une attention particulière est portée à la prise en charge d’adolescents présentant des troubles du comportement avec l’ouverture d’établissements spécialisés (habilités ASE et ARS).

2009+

Pour être plus en phase avec la réalité de son action, la Fondation adopte la devise « Priorité Enfance » et adapte son nom et son logo en conséquence

2017